EuropeLecteur ado

Londres du temps de la Régence…

Lady Helen est un roman pour des lecteurs ado ne reculant pas devant un pavé de plus de 550 pages. Alison Goodman a réussi le coup de force de nous offrir un tableau de Londres sous la Régence teinté de fantastique… et on s’y laisse prendre !

Lady Helen - Goodman - Gallimard jeunesseLady Helen, le Club des mauvais jours d’Alison Goodman (Gallimard Jeunesse) est un roman mêlant fantasy et récit historique.

Lady Helen vit chez son oncle et sa tante depuis la mort de ses parents. Quand le lecteur fait sa connaissance, elle s’apprête à participer au bal de la Reine. Elle fera partie des jeunes filles de la Cour a avoir le privilège de saluer Sa Majesté. Toute la maisonnée s’affaire pour que ce moment soit parfaitement réussi. A la clé : être repéré par un beau parti et se marier ! Mais Helen n’est pas pressée de devenir une femme du monde. Elle souhaite déjà comprendre dans quelles circonstances ses parents sont morts. Une question reste d’ailleurs tabou dans la famille autour de sa mère, prétendument devenue folle à la fin de sa vie.

Lady Helen fait évidemment sensation au bal, mais la vie bien rangée qui lui est destinée prend des chemins de traverse : le meurtre de l’une de ses servantes, l’apparition de Lord Carlsson dans sa vie, et bientôt une mission à relever… sans que sa famille ne soit mise dans le secret !

Soyez en sûr, Lady Helen n’est pas une femme ordinaire. Pour l’époque, elle fait part d’une grande liberté de pensée et d’action, cela irritant au plus haut point son oncle et sa tante. Et quand elle comprend qu’elle est dotée de pouvoirs surhumains, comme sa mère, sa vie prend un nouveau tournant.

Pourtant Lady Helen poursuit sa destinée : partir à la découverte de l’histoire familiale, résoudre l’énigme de la disparition de sa bonne… et comprendre les enjeux et son rôle au sein du Club des mauvais jours.

Mais quel est donc la mission de ce Club des mauvais jours ? Lady Helen va apprendre très vite qu’elle fait partie des Elus du Club pour protéger l’humanité des démons qui pullulent en ville. Rien que ça !

Et puis le surnaturel entre en scène !

Si vous pensiez avoir entre les mains un roman historique sur la Régence, détrompez-vous. C’est certes le cas si l’on prend uniquement en compte l’ambiance de la ville, les préoccupations politiques, le quotidien des Londoniens, les détails vestimentaires… mais l’auteure a eu la malice de glisser une once de surnaturel pour pimenter son histoire.

Ce pari plutôt périlleux de mélange des genres – du fantastique avec de l’historique – est réussi, Alison Goodman arrivant à captiver son auditoire avec les Abuseurs et créatures maléfiques qui hantent les rues de Londres.

Tout au long de ce roman (qui est annoncé comme le 1er tome d’une trilogie), Lady Helen doit faire des choix : opter pour une vie facile dans les fastes des palais londoniens ou assumer sa mission de Vigilante en mettant en oeuvre ses pouvoirs surnaturels.

Et vous qu’auriez-vous fait à sa place ?

Lady Helen, le Club des mauvais jours
d’Alison Goodman
Gallimard Jeunesse
19,50 euros

Article précédent

Gard : le diable dans le rétroviseur !

Article suivant

Célébrez Beatrix Potter à Paris

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips