ActuLecteur ado

Coups de coeur de l’été… de Carole Trébor

Emballée par sa trilogie Nina Volkovitch, j’ai contacté Carole Trébor dans l’espoir qu’elle voudrait partager avec vous une lecture ado pour cet été. C’est chose faite 🙂

Quel livre conseilleriez-vous à un ado à la veille des grandes vacances ?
Marjane - Pavlenko
Je leur conseillerais Marjane de Marie Pavlenko chez PKJ. C’est une très belle histoire d’aventures, d’amitié, d’amour dans un Paris où vivent des êtres fantastiques aussi extraordinaires les uns que les autres : le lecteur y croisera entre autres un petit ange avec des grosses fesses qui se prend pour un yogi, un grand druide en pantalon de lin gris foncé et des baskets fluo, une femme-serpent en haut de maillot de bain allongée sur un transat à rayures comme sur une plage de Saint-Tropez, et bien d’autres, etc.

Quant à Marjane, l’héroïne, c’est une ninn, vous ne connaissez pas encore ? Et bien, c’est une vampire, qui a juste 17 ans !

Qu’avez-vous aimé dans ce livre ?
C’est écrit dans un style fluide ; les descriptions sont vivantes, précises, riches de détails croustillants mais non envahissantes. Les personnages sont attachants et justes. Le récit est ponctué de touches d’humour très appréciables et de références littéraires adéquates. Et la construction narrative est excellente, l’auteur a un vrai sens du suspens, du mystère : on veut savoir la suite.

Les livres de Marie Pavlenko me font penser à ces vers de Prévert : « Un livre arrive à la maison avec une histoire, des images et une bête dedans, l’enfant entre dans l’histoire et comme la bête est merveilleuse, s’entend tout de suite avec elle et même, si elle fiche tout en l’air, ils font bon ménage ensemble. » (Un livre pour enfants, poème de Jacques Prévert)

Pouvez-vous nous parler de son auteur ? Ce qui vous touche dans son travail ?
Marie Pavlenko écrit des livres de fantastique qui sont de très bonne qualité. Elle tisse une Œuvre littéraire, au sens propre, à travers son imaginaire débordant, son style si vif, et son humour toujours présent.

Je trouve essentiel de mettre en lumière la littérature de l’imaginaire en France, où elle est souvent mal connue, voire méprisée (comme peut l’être à un autre niveau notre littérature jeunesse). Cette méconnaissance regrettable est une conséquence de la hiérarchie des genres en France. Ce cloisonnement des styles est déplorable car il enferme notre façon de nous instruire et de nous cultiver dans un carcan intellectuel laissant peu de place à l’imagination, qui est selon moi l’un des meilleurs vecteurs de l’apprentissage!

Et je crois que la littérature fantastique, la fantasy, l’historique-fantastique posent un regard sur notre monde en imaginant un autre monde : aux lecteurs d’y projeter leurs interrogations, leurs doutes, leurs vérités en toute liberté. Aux lecteurs d’y puiser la liberté de se divertir, d’évoluer, de s’évader, de grandir.

Jules U4 - Carole TréborEt vous, où aurons-nous peut être la chance de vous croiser cet été ? Avec une nouveauté chez les libraires ?
Oui, j’ai une grande sortie fin août : je suis l’une des auteurs U4 !

U4, c’est un projet collectif incroyable, une aventure littéraire, un pari fou devenu réalité : à l’origine, ce sont quatre auteurs qui se lancent le challenge d’écrire quatre romans autonomes et liés les uns aux autres par leurs personnages qui se croisent.

U4, c’est quatre romans post-apocalyptiques pour grands ados ! Dans ce monde post-apocalyptique, seuls les adolescents ont survécu. Chaque roman est écrit à la première personne, chaque auteur a son héros, chaque héros a son destin. Mais les personnages principaux des romans deviennent les personnages secondaires des trois autres.

Les livres ont des fins autonomes, mais les destins des héros se mêlent, les personnages se croisent, s’aiment, se rejettent… Ce sont des romans post-apocalyptiques. Mon roman s’appelle U4.Jules, c’est celui de Jules, un adolescent de quinze ans qui habite à Paris.

Mes co-auteurs sont Yves Grevet, Florence Hinckel et Vincent Villeminot. Ils ont respectivement écrit les histoires de Koridwen (qui vient de Bretagne), Yannis (qui vient de Marseille) et Stéphane (qui vient de Lyon) ! Et je ne vous en dis pas plus, parce que vous allez en entendre parler !

Propos recueillis par Sandrine Damie

Article précédent

Voyage au bout de l'éponge

Article suivant

Vacances : coloriez et postez !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips