Amérique du Nord et du SudLecteur ado

Roman ado : Kill the Indian in the child

Si le titre est en anglais, c’est bien un roman en français, percutant et qui bouscule dans lequel votre ado va se plonger. Direction les Etats-Unis à la fin du XXe siècle !

Elise Fontenaille se fait le porte-paroles des enfants indiens dans un roman qui bouscule et nous ouvre les yeux sur la condition des Indiens aux USA : Kill the Indian in the Child. Un uppercut qui réveille les consciences et éclaire sur une situation peu connue / peu évoquée de l’Histoire des Etats-Unis!

« Kill the Indian in the Child »

Ce titre fait écho au leitmotiv des institutions religieuses qui accueillaient des enfants Indiens aux Etats-Unis : faire disparaître toute trace de la culture indienne des têtes des enfants indiens. Basée sur des centaines de témoignages, cette histoire s’appuie principalement sur l’histoire vraie, cruelle d’un enfant indien.

Le récit est sans langue de bois, et la violence des mots n’est rien à côté de ce qu’on subit ces enfants. Le texte bouscule, dérange, mais est indispensable pour comprendre ce volet de l’Histoire des Etats-Unis. Voilà comment les institutions ont voulu contraindre au silence et à la disparition le peuple indien.

On suit donc Mukwa, jeune indien de 11 ans, enlevé à ses parents pour être « éduqué » par des religieux et religieuses, tous tortionnaires et sans aucune once d’humanité. Quelle horreur ! Quel gâchis !

Après plusieurs semaines de supplices subies au quotidien, Mukwa finira par s’échapper avec l’un de ses camarades. Il sera retrouvé mort de froid le long de la voie de chemin de fer, en plein hiver. Mais il renaîtra en corbeau comme le veut la tradition de son clan. Cette métaphore de renaissance est la bienvenue dans ce récit noir.

Le roman est court. Il va à l’essentiel dans cette cruauté instituée comme règle, tout en apportant une touche de spiritualité indienne.

Sandrine Damie

Kill the Indian in the Child
d’Elise Fontenaille
Oskar Editeur
9,95 euros

Article précédent

Roman ado : Coup de foudre à Pékin

Article suivant

Alsace : d'où viennent les Kougelhopfs ?

2 Commentaires

  1. elise Fontenaille
    27 novembre 2017 at 19:51 — Répondre

    merci sandrine ! lise

    • 28 novembre 2017 at 15:32 — Répondre

      Merci pour votre message Elise ! Au plaisir de découvrir vos prochains romans. Sandrine

Laisser un commentaire

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips