Lecteur adoLecteur juniorTour du monde

Pôle Sud : un récit d’expédition à portée des enfants

Comment mettre à la portée des enfants, un récit d’expédition sans dénaturer ni caricaturer les événements ? Sylvie Baussier a tenté l’exercice de style pour le plus grand bonheur des plus de 10 ans.

pole-sud-amundsen-scottAu début du XXe siècle, la conquête des pôles est au coeur des expéditions de l’extrême. En avril 1909, Frederick Cook annonçait avoir atteint le pôle Nord (tout comme Robert Peary). Quelques années plus tôt, entre 1903 et 1906, le marin norvégien Roald Amundsen franchissait le passage du nord-ouest, c’est-à-dire la navigation au travers du grand nord canadien entre l’Atlantique et le Pacifique.

« La course au pôle Sud : Amundsen et Scott » de Sylvie Baussier (Oskar éditions) raconte l’expédition de 1911 qui permit la conquête du pôle Sud. Son roman a été publié en 2011 à l’occasion du centenaire de la découverte du pôle Sud.

Elle narre ainsi la double expédition vers le pôle Sud, tentée par une équipe anglaise et une équipe norvégienne. Si les Anglais sont pragmatiques et très organisés, les Danois laissent une plus grande place à leur instinct et à leur expérience du Grand Nord.

En une centaine de pages, Sylvie Baussier nous plonge dans ces expéditions menées en parallèle rendant bien l’impression de froid, d’exploit et de brutalité de la vie au pôle Sud. Alternant les propos et aventures de chaque expédition d’un chapitre à l’autre, elle nous mène progressivement au but.

Bon à savoir : Le 25 janvier 1912, les vainqueurs norvégiens du pôle Sud rentrent au camp de base, aucun homme n’a péri durant l’expédition, c’est un succès. Leur périple de 2 480 km a duré 3 mois. Du côté des chiens, le bilan est lourd, sur la meute de 52 Groenlandais, 11 seulement ont survévu. Par contre, pour les Anglais, arrivés presque un mois plus tard au pôle le bilan sera bien plus lourd : tous vont y laisser la vie.

Ce roman est une belle approche des récits d’expédition. Sans se perdre dans les détails trop techniques, il donne envie aux jeunes de se plonger dans les exploits d’aventuriers aux rêves un peu fous !

Sandrine Damie

Article précédent

Jeu : lire est une aventure

Article suivant

Panoramas du monde : des paysages XXL

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips