Surcouf et les brigands de Saint-Malo


Saint malo - Cristian Bortes

Décidément Saint-Malo inspire les auteurs jeunesse ! Ce roman de Renée Bonneau va vous permettre de partir à la rencontre de Surcouf et de Chateaubriand.

Roman : Surcouf et les brigands de Saint-MaloAvec « Surcouf et les brigands de Saint-Malo » de Renée Bonneau, votre ado (dès 11 ans) va connaître la vie d’un corsaire sur terre ! A Saint-Malo, en 1786, Robert Surcouf va se lancer à la recherche d’un trésor avec des brigands à ses trousses.

Robert Surcouf est le 5e d’une grande lignée de corsaires de Saint-Malo. Du haut de ses 13 ans, il rêve déjà d’embarquer en mer alors que ses parents voudraient qu’il finisse son instruction. Mais Robert n’en a que pour les navires et les légendes marines racontées inlassablement par le père Misaine, un vieux loup de mer malouin. Parmi les histoires du marin, celle d’un trésor va suscitait les convoitises à tel point que le marin va finir par se faire enlever par des brigands.

Surcouf, audacieux et téméraire, va partir à la recherche de son ami et de son trésor. Dans cette aventure insensée, il va bénéficier de l’aide de Chateaubriand. Il faudra bien être deux pour faire face à des bandits de grand chemin !

Saint-Malo au XVIIIe siècle

L’intrigue de ce roman est bien ficelé et l’attention du lecteur est maintenue éveillée par les rebondissements de l’histoire. Surcouf est attachant, et la ville de Saint-Malo du XVIIIe siècle reprend vie grâce au récit détaillé de l’auteur.

Une plongée agréable dans la vie malouine, les remparts… et un parcours de chasse au trésor que votre ado sera peut être tenté de faire lors de votre prochain séjour à Saint-Malo. A vous l’île du Grand Bé !

A la fin de l’ouvrage quelques pages informatives éclairent le lecteur sur les grands personnages évoqués dans le roman, et la ville de Saint-Malo.

Bon à savoir : Chateaubriand est enterré sur l’Ile du Grand Bé à quelques centaines de mètres du Fort national.

Sandrine Damie

Surcouf et les brigands de Saint-Malo
de Renée Bonneau
Oskar Editeur
14,95 euros

Crédit photo de la Une : Cristian Bortes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.