EuropeTémoignages

Rome : les coups de coeur de Mélanie, libraire

Passionnée de lecture, Mélanie est devenue…. libraire ! Suite à ma demande en ligne d’ouvrages autour de Rome, elle m’a spontanément fait des propositions. C’est avec plaisir que je partage avec vous ses bons plans de lecture.

melanieVous êtes libraire à la librairie Les vraies richesses à Juvisy-sur-Orge. Quelle lectrice êtes-vous ? Avez-vous un rayon de prédilection dans votre librairie ?
J’aurais tendance à dire que je suis une lectrice passionnée, mais on le devine à mon métier, non ? Irrégulière, aussi : je suis capable de dévorer un roman en deux jours comme de passer deux semaines sur un seul, même s’il est passionnant. Et je déteste abandonner une lecture en cours, il faut vraiment qu’elle soit très très décevante pour que je le fasse.

Je me suis naturellement orientée vers les rayons jeunesse et adolescent, et je ne lis pratiquement plus que cela.

Qu’aimez-vous dans la littérature jeunesse en particulier ?
Sa diversité ; on peut bien la réduire aux termes de littérature « pour enfants » ou « pour ados », il n’en reste pas moins que chaque album ou roman est une invitation à entrer dans l’imaginaire d’un auteur, à vivre une nouvelle aventure, à voyager, à rire, à aimer, à pleurer, à grandir, sans forcément se soucier des frontières entre imaginaire et réalité.

Dernièrement je lançais en ligne une demande de livres autour de Rome. Vous m’avez suggéré « L’amour au subjonctif » de Pascal Ruter (Didier Jeunesse). Pourquoi avez-vous pensé spontanément à ce roman ?
Parce qu’il a été l’un de mes coups de cœur du début d’année !

Quelle est l’histoire de « L’amour au subjonctif » ?
C’est l’histoire de Roméo, qui est amoureux de Juliette depuis la maternelle. Sauf qu’il est maintenant en troisième et qu’il n’a toujours pas osé le lui dire… Alors ce voyage scolaire en Italie avec la classe de latin (matière qu’il a choisie uniquement pour être sûr de se retrouver dans la même classe que Juliette), c’est pour lui la dernière chance de lui déclarer sa flamme, parce qu’il ignore si leurs chemins ne risquent pas de se séparer une fois au lycée…

C’est l’histoire de ce voyage, entre Rome, Naples et Pompéi, histoire contée par les voix de Roméo, de Juliette, de ses amies Anna et Zoé, et enfin de Merlin, qui tous verront en l’espace de quatre jours leur vie chamboulée. Et les profs qui les accompagnent ne seront pas en reste !

Qu’est-ce que vous avez particulièrement apprécié dans ce récit ?
L’écriture de Pascal Ruter est tout simplement magnifique. Comme dans ses deux précédents romans, « Le cœur en braille » et « Du bonheur à l’envers », il allie à merveille tendresse et humour pour créer des personnages attachants que l’on aurait envie de suivre bien plus longtemps. Il a également su retranscrire cette atmosphère si particulière aux voyages scolaires, cette impression étrange de perdre toute notion du temps que j’avais moi-même ressentie lors de mon propre voyage scolaire en Italie. Enfin, il m’a permis de m’offrir un voyage que j’avais très envie de faire, en attendant de pouvoir l’organiser réellement un jour !

A quel lecteur conseilleriez-vous cette lecture ?
A tout bon lecteur à partir de 13 ans et sans limite d’âge ! Un bémol toutefois pour les professeurs qui organiseraient un tel voyage… Gardez-la pour le retour, cela vous évitera quelques sueurs froides !

Et pour les plus jeunes, un album vous vient-il également à l’esprit autour de l’Italie ?
Deux, même ! Pour rester à Rome, « Rumba à Rome » dans la collection « Les enquêtes de Mirette », de Fanny Joly et Laurent Audouin, chez Sarbacane, et pour s’en éloigner un peu, « Baisers ratés de Venise » de Davide Cali et Isabelle Mazzanti, chez Gulf Stream.

Propos recueillis par Sandrine Damie

Article précédent

Glissez un livre sous le sapin !

Article suivant

"Le Secret de Long", en quête d'un éditeur

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips