Se faire tirer le portrait en Chine


Chine-Mandchourie

Au diable les selfies ! « L’histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie » de Marais et Dedieu vous invite à réfléchir à l’art du portrait.

Aller en Chine, c’est oser l’aventure d’une autre culture, bien plus ancienne que la culture occidentale. Pour vous plonger dans l’atmosphère de votre futur voyage en Chine, la maison d’édition HongFei Cultures publie très régulièrement de petits bijoux littéraires pour nos enfants. La double vision franco-chinoise présente dans les albums est une belle ouverture sur l’Autre.

Tout ça pour vous dire, que je suis tombée sous le charme de « l’histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie ». Voilà un titre comme je les aime : à lui seul, il m’embarque dans une fable épique sortie de l’esprit malicieux de Frédéric Marais et du pinceau délicat de Thierry Dedieu.

Pour montrer au bon peuple qu’il existe vraiment, le Gouverneur doit montrer son portrait dans tout le pays. Il est borgne et boiteux : pour lui, pas question de se montrer ainsi. En pleine Mandchourie dans des temps très lointains, faut-il un portrait chinois traditionnel ou une représentation réaliste ? Qu’auriez-vous fait à la place du Gouverneur ? Par quel tour de passe-passe le Gouverneur va-t-il s’en sortir ?

Ici la question du portrait nous invite à nous questionner sur la façon que l’on a de représenter le monde. Cette approche de l’art – déjà présente dans l’album « Le Calligraphe » de Chun-Liang Yeh et Nicolas Jolivot – est fine et drôle.

Et comme dans un film, intéressez-vous aux seconds rôles : les portraits des animaux sont aussi très expressifs !

Sandrine Damie

Quelques extraits des illustrations :

Chine - Mandchourie Chine-Mandchourie

Chine-Mandchourie

 

1 thought on “Se faire tirer le portrait en Chine”

  1. Encore un bon teasing qui donne envie d’ouvrir ce livre ! Voyons… Si j’étais un gouverneur borgne et boiteux dont on doit faire le portrait en pied :
    – j’appellerais Christina Cordula qui m’arrangerait avec un look magniiifaïque
    – je poserais de profil, côté meilleur profil (en espérant être borgne et boiteux du même côté)
    – je demanderais au peintre de réaliser le portrait de ma beauté-intérieure-qui-seule-compte-vraiment ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.