Les cendres de Pompéi – journal d’une esclave an 79


cendres-pompei

Dans « les cendres de Pompéi – journal d’une esclave an 79 », votre enfant va découvrir la vie à Pompéi du temps de sa splendeur… et l’horreur de l’éruption du volcan. Suivez la jeune Briséis dans son quotidien et durant sa fuite !

cendres-pompeiPompéi est célèbre pour avoir été figée dans le temps par une éruption hors normes du Vésuve. Si les habitants du temps de l’Empire romain semblaient habituer aux secousses sismiques, ils étaient loin d’imaginer l’horreur qui allait se produire un matin d’août 79. Cela faisait en effet 17 ans qu’aucune maison ne s’est écroulée.

Les cendres de Pompéi, un roman sous la forme d’un journal intime

Dans « les cendres de Pompéi – journal d’une esclave an 79 », ce journal intime d’une jeune esclave, Christine Féret-Fleury a laissé voguer son imagination pour nous offrir un tableau très vivant de Pompéi avant l’éruption fatale. Elle décrit les fêtes somptueuses, les jeux de pouvoir, et la condition des esclaves avec beaucoup de réalisme.

L’histoire débute un mois avant le réveil effroyable du volcan. La jeune Briséas, arrachée à sa terre natale grecque et à sa condition de jeune-fille libre, partage ses sentiments et son quotidien sur des tablettes. Après avoir été acheté par Afrikanus, propriétaire d’un lupanar, elle devient Cadia « la précieuse », musicienne… mais sa beauté prédit à son propriétaire de riches rentrées d’argent quand elle sera devenue femme.

Et ce jour arrive, mais Briséas refuse ce destin de prostituée. Elle s’échappe et trouve refuge chez une lingère qui va transformer son apparence avec l’aide d’une amie. De nouveau Briséas change d’identité et devient Terentia. Si elle connait quelques jours de répit, la voilà rattrapée par ses tortionnaires.

  • Comment Briséas peut-elle s’en sortir ?
  • Rencontrera-t-elle des personnes bienveillantes sur son chemin ?
  • Comment va réagir la population quand le volcan va se mettre à gronder ?
  • Comment échapper à une telle catastrophe naturelle, et se reconstruire ensuite ?

Avoir choisi la forme d’un journal intime pour narrer cette double histoire – un destin personnel / la fin d’une ville sous la puissance d’un volcan – est judicieux : on vit au plus près les événements.

Sandrine Damie

Les cendres de Pompéi – journal d’une esclave an 79
de Christine Féret-Fleury
Gallimard Jeunesse
5 euros

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.