AsieLecteur ado

Népal : les sandales de Rama

Ce roman initiatique nous fait suivre la façon dont 4 destins d’enfant vont basculer différemment en à peine 2 ans.

Népal - les sandales de RamaLe Ramayana (« parcours de Rama ») est une épopée mythologique qui occupe une place majeure dans la culture hindoue. S’appuyant sur le principe de cette légende (où Rama, 7e avatar de Vishnu va se marier, connaître l’exil puis retourner sur son trône), Tristan Koëgel a tissé une aventure népalaise sur une trame similaire : un jeune homme, amoureux puis anéanti par la peine part en exil dans l’Himalaya pour se reconstruire.

Dans « les sandales de Rama », la chaussure de la bien aimée fait le lien entre les différentes vies, les destins qui se croisent et s’éloignent, jusqu’au jour de l’abandon de ce talisman de cuir.

Ainsi à Katmandou, Upendra est un jeune ado débrouillard. Depuis que son père, ancien guide de montagnes, ne peut plus assurer de randonnées dans l’Himalaya avec les touristes, il subvient aux besoins de sa famille en vendant des barbes à papa. Chaque jour, c’est le même rituel en compagnie de son ami Arjun, intouchable, et bientôt d’un petit singe sans queue.

La vie bien huilée du jeune Upendra va connaître un premier virage majeur lorsqu’il tombe amoureux de l’irrésistible Satiya. Cette ancienne Kumari (déesse vivante choisie dès le plus jeune âge et qui garde ce titre et les honneurs qui vont avec jusqu’à sa puberté) d’abord indifférente, va petit à petit tomber sous le charme de cet audacieux jeune homme.

Chaque soir, le marchand de barbes à papa, l’intouchable et la belle rejoignent Shanti, un jeune moine qui lave inlassablement la statue de Vishnu avec une dévotion extrême.

Et puis le grand tourbillon des rues népalaises s’invite dans l’histoire. Le lecteur est alors tenu en haleine par les parcours des 4 protagonistes, Upendra et Satiya étant au coeur des intrigues. Du centre de Katmandou aux sommets de l’Himalaya, des rituels hindoues à la vie des fakirs, de l’espoir d’un amour partagé à l’errance sur les pentes enneigées népalaises, ce roman nous embarque à cent à l’heure dans une histoire pleine de rebondissements.

On rit, on est tenu en haleine, on s’inquiète pour ces jeunes, on trépigne d’impatience, on se dit « mais non, c’est pas possible ! », on pleure aussi… Le chemin initiatique est semé d’embuches mais c’est le prix à payer pour s’élever et devenir un homme en paix avec lui-même.

Au final, un roman captivant dressant un portrait détaillé de la société népalaise, ses rites et coutumes s’entrechoquant parfois avec le monde moderne. Et les sandales de Rama me direz-vous ? Je vous laisse le plaisir de suivre leur parcours à travers les rues grouillantes de vie de Katmandou, dans une bijouterie et dans quelques villages haut perchés dans la montagne !

Sandrine Damie

Article précédent

Irlande : le chant de la mer

Article suivant

Premières lectures autour du voyage

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips