Lecteur adoLecteur juniorTémoignages

Coup de coeur de l’été… de Marion Bonilli, cyclolibraire jeunesse !

A cheval sur sa drôle de bicyclette, Marion Bonilli vend des livres pour enfants à Nantes. Elle nous parle de sa cyclolibrairie et de ses coups de coeur pour l’été !

Marion Bonilli - Suc et ChouVous venez de lancer Suc et Chou, une cyclolibrairie Jeunesse à Nantes. Comment vous est venue cette idée originale d’allier l’activité de libraire à celle de la pratique du vélo ?
Je souhaitais revenir à mon métier d’origine, libraire, que je n’ai pas pu exercer pendant plusieurs années. C’est un retour aux sources. De plus, je balade mes enfants dans un biporteur depuis 5 ans maintenant. Les deux plus grands sont assez grands pour faire du vélo tout seul.  Alors un soir cela a fait tilt dans ma tête, pourquoi ne pas créer une cyclolibrairie ?

Aviez-vous une expérience dans l’édition avant de vous lancer ? Et du vélo ? 😉
J’ai été libraire pendant 10 ans et ai travaillé pendant 2 ans dans une maison d’édition. Quant au vélo, j’en fait depuis toujours. Il représente pour moi la liberté.

Pourquoi l’avez-vous baptisée « Suc et Chou » ?
Suc et Chou sont les surnoms que mes grands parents se donnaient. C’est un joli clin d’oeil… Qui sonne bien, je trouve.

Comment votre « boite à histoires » a pris forme concrètement ? Comment passe-t-on d’un biporteur familial à une entreprise sur roulettes ?
Comme je le disais plus haut, j’ai eu une envie soudaine, un soir. Une idée un peu folle de vendre des livres à vélo, de les sortir de leurs murs et de les emmener vers le public dans des endroits insolites. A force d’en parler autour de moi, je me suis rendue compte que mon projet était réalisable.

Quels livres / collections de livres peut-on trouver dans « Suc et Chou » ?
La vélibrairie propose des livres pour enfants de la région des Pays de la Loire, ainsi que des cartes et affiches d’illustrateurs également de la région.

Pourquoi avez-vous fait le choix de valoriser les éditeurs et auteurs locaux dans votre entreprise à taille humaine ?
Je souhaitais mettre en évidence des livres que l’on ne voit pas partout, rendre visible une production locale.  Cela me permet d’avoir un rapport priviligié avec les éditeurs, ce qui est très plaisant.

le-voyage-de-la-princesse-ulupiL’été approche. Quel album sur le voyage pourriez-vous conseiller aux jeunes lecteurs ?
Le voyage d’Ulûpi de Gérard Moncomble, illustré par Mazan (Editions Gulf Stream).

Qui n’a pas eu le désir de parcourir le monde ? De découvrir de nouveaux horizons ? Et d’essayer de se trouver ailleurs… ? C’est l’histoire de la princesse Ulûpi qui s’ennuie dans l’immense palais de l’empereur son père. Elle veut visiter le vaste monde ! Et personne ne l’en empêchera, pas même les gardes du palais. Mais Ulûpi ignore que son voyage se transformera en quête initiatique…

Qu’aimez-vous particulièrement dans cet album ?
Entre la plume de Gérard Moncomble et le coup de crayon de Mazan, le mélange est fameux. On y retrouve en prime une belle fantaisie : les haïkoèmes ; petits textes écrits en français qui s’inspirent de l’esprit des haïkus, poèmes traditionnels japonais. Un voyage délicieux.

Ce que j’aime dans cet album : le thème du parcours initiatique, la longueur du texte qui touche de fait une plus large tranche d’âge (de 6 à 9 ans), la malice du personnage de Ulûpi.

petite-encyclopedie-introvertisEt pour des juniors ou ados, une suggestion de lecture estivale sur une destination en particulier ?
Pour mon choix de lecture pour adolescent, je ne peux pas m’empêcher de vous parler  de la « petite encyclopédie des introvertis » de Coline Pierré, éditée par Monstrograph, sortie en mai 2015.

Il ne s’agit pas d’un roman mais d’une encyclopédie finement illustrée qui vous touche dès lors que vous traversez, ou avez déjà traversé, l’adolescence. La destination de ce voyage est le moi, le soi, c’est une introspection jusqu’à la décortication des différentes zones du cerveau d’un introverti (zone de la mélancolie, du silence, de l’observation, des rares amis…).

Ce qui me touche dans ce livre c’est le visage des gens qui s’arrêtent devant la couverture, puis, osant l’ouvrir, se mettent à le dévorer tour à tour avec des yeux rieurs, tristes, complices, étonnés, etc.

C’est un vrai coup de coeur !

Où pourra-t-on avoir la chance de vous rencontrer avec votre librairie ambulante cet été ?
Vous trouverez Suc & Chou au Marché de Talensac, au Parc de Procé et au Parc du Grand Blottereau. Ainsi que sur certaines manifestations.

Propos recueillis par Sandrine Damie

Article précédent

Coups de coeur de l'été... de Sylvie Baussier

Article suivant

Silent sunday #24

1 Commentaire

  1. Sophie Dussol
    17 juillet 2015 at 16:06 — Répondre

    Jouer des mots et des mollets!.;Bravo!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips