AsieLecteur ado

Japon : connaissez-vous les mangas « éphémères » ?

De retour d’un voyage scolaire en Corée et au Japon, mon neveu est revenu avec quelques mangas « éphémères » en japonais dans sa valise. Je ne résiste pas et vous les présente !

Les mangas sont les bandes dessinées japonaises. Elles connaissent un succès grandissant en France. Mon neveu s’en achète régulièrement chez l’éditeur Kana et son voyage au Japon a été l’occasion d’en acheter quelques versions originales sur place… et de découvrir les weekly shonen jump. Il s’agit de publications de mangas « éphémères », comprenez des premiers jets de mangas en devenir : chaque semaine, les mangakas (= auteurs de mangas) sélectionnés par l’éditeur doivent fournir une partie d’un manga à paraître. Autant vous dire que leur imagination doit être fertile au vu du rythme de production ! Si le début de l’histoire plait, le mangaka poursuit le manga d’une semaine sur l’autre, pour qu’il soit au final édité.
Pour les novices comme moi, sachez que les mangas sont toujours en noir et blanc (quand on voit que les mangakas doivent produire une vingtaine de pages chaque semaine, on comprend pourquoi ce choix !).

Les weekly shonen Jump, kezako ?

Chaque semaine, les fans de mangas se ruent sur les « weekly shonen jump ». Plus de 2 millions d’exemplaires s’écoulent à chaque parution ! Pour les repérer, c’est assez facile : d’énormes pavés, type annuaires papier, avec les tranches colorées… et une tête de pirate en guise d’emblême.

Bon à savoir : le Shonen manga correspond à un type de BD japonaise destiné aux ados masculins.

Dans chaque numéro, le lecteur a à sa disposition un formulaire de sondage pour plébisciter (ou non) chacune des séries. Et si l’une des séries ne rencontrent pas le succès attendu, elle est remplacée dès la semaine suivante, par une autre plus prometteuse. Pour les mangakas, la pression est donc terrible. Un indice de popularité pour eux : l’ordre de publication dans chaque numéro correspond à la popularité de chaque pré-publication… mieux vaut donc ne pas se retrouver en fin de numéro !

Un exemple : Assasination Classroom de Yusei Matsui

Assasination Classroom  est prépublié dans le Weekly shonen jump depuis juillet 2012.
Je vous propose de découvrir son héros, le professeur Koro, sous trois formes :

manga japonais - weekly shonen jump

Les mangas Dragon Ball, One Piece ou encore Naruto ont tous connus ce système de pré-publication hebdomadaire avant de connaître un large succès ! L’ultime reconnaissance est d’ailleurs de voir son manga prendre vie en dessins animés.

Sandrine Damie

Article précédent

Afrique : un conte au coeur de la savane

Article suivant

Prague : quand le Golem prend vie

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips