ActuTour du monde

Le fabuleux voyage d’Arwenn

Charlotte Courtois évoque la création de son livre audio « Le fabuleux voyage d’Arwenn ». Et comme l’annonce le titre, il est fabuleux -)

Comment est née l’idée de ce livre audio « Le fabuleux voyage d’Arwenn » offrant un tour du monde musical ?

fabuleux-voyage-arwennL’histoire d’Arwenn est née en février 2015 lorsque j’ai réuni pour la première fois les musiciens de Lyra dans le cadre de l’association Konstelacio dont je suis fondatrice. Nous intervenions dans 4 écoles et un hôpital pour enfants pendant une semaine pour leur faire découvrir le dialogue interculturel grâce aux musiques traditionnelles. J’ai facilement tendance à utiliser le conte dans mes interventions pédagogiques car je trouve que c’est une des manières les plus agréables et efficaces pour transmettre un message et des valeurs. J’ai donc inventé cette histoire musicale pour montrer que, quand nous nous écoutons les uns les autres, nous pouvons faire de jolies choses ensemble.

Puis quelques mois plus tard, j’ai découvert notre illustratrice Izou à l’occasion d’un vernissage à Saint Brieuc. Je suis tombée amoureuse de son travail instantanément et je n’ai pas pu repartir sans lui proposer de faire un livre autour de cette histoire, ce qu’elle a tout de suite accepté. Le conte étant musical lors des ateliers avec les enfants, ça a été une évidence dès le début que ce livre devait être accompagné d’un CD mettant l’aventure d’Arwenn en musique.

Que nous raconte-t-il ?

Arwenn est une petite fille originaire de Bretagne qui rêve de voyage et d’aventures. Un beau jour, un capitaine lui propose de l’accompagner pour un tour du monde sur son immense voilier (dont le grand mât est aussi haut que la Tour Eiffel !). Sur le bateau, certains matelots jouent parfois de la musique bretonne. Au fil des escales en Inde et en Tunisie, elle rencontre des musiciens qu’elle invite sur le bateau. Elle veut alors organiser un concert réunissant tous ces musiciens, mais ce n’est pas si simple ! Ils vont devoir apprendre à s’écouter les uns les autres, à se poser des questions pour arriver à créer une belle mélodie riche de leurs différences. 

La musique est au cœur de cette découverte multiculturelle. Qu’est-ce qui vous a motivée à faire ce choix ?

Le projet Lyra vise à présenter les musiques traditionnelles comme un potentiel outil de dialogue entre les cultures, de découverte de l’Autre et d’expression de nos propres identités culturelles. Le livre-CD ayant été créé dans le cadre de ce projet, la musique s’est tout naturellement trouvée au cœur de l’histoire.

Pourquoi avez-vous misé sur Bérénice Béjo pour raconter l’histoire ? Qu’est-ce qui vous séduisait dans sa voix ? A-t-il été facile de la convaincre ?

Le choix de Bérénice Bejo comme narratrice s’est fait très intuitivement. J’ai cherché sur internet des idées d’acteurs ou d’actrices afin d’essayer de les contacter et de les convaincre de participer au projet. J’ai vu la photo de Bérénice dans les résultats de ma recherche et ça a tout de suite été une évidence. En réalité c’était tellement évident que je n’ai contacté qu’elle. J’ai envoyé un email à son agent expliquant brièvement le projet Lyra, accompagné de deux vidéos (le premier clip de Lyra et un reportage sur un projet antérieur d’échange scolaire franco-tunisien ). Elle a tout de suite accroché et a demandé à me rencontrer.

Je pense que les fois où je l’avais vue dans des films, j’avais senti qu’elle était simple, naturelle, généreuse et pétillante. Lors de notre rencontre, je n’ai pas été déçue ! Cela s’est tellement bien passé que je lui ai proposé d’être marraine du projet Lyra, et pas juste narratrice, et elle a immédiatement accepté.

En réalité ce n’était pas sa voix qui m’a convaincue au départ. J’ai juste écouté quelques interviews et le making-of de « Rebelle », le film de Disney qu’elle a doublé.

Quand nous nous sommes retrouvés en studio pour l’enregistrement j’ai été très émue d’entendre mon histoire raconté par Bérénice. Elle a à la fois la douceur d’une maman qui raconte une histoire et la malice de l’enfant qui la vit.

fabuleux-voyage-arwenn

Comment avez-vous formé l’orchestre qui donne cette coloration originale au livre audio ?

J’ai habité en Tunisie où j’ai rencontré Achref Chargui, un musicien traditionnel (oud) avec qui j’ai eu l’idée de monter ce projet pédagogique. À mon retour en France en 2014, j’ai cherché des musiciens bretons (je suis bretonne d’adoption et j’ai des amis musiciens). C’est comme cela que Pierre Droual (violon) et Antoine Péran (flûte traversière) ont rejoint Lyra.

Entre temps j’ai rencontré Parveen (chant) et Ilyas (tablas) Khan qui ont voulu rejoindre le projet. Achref a quant à lui invité Youssef Ben Dhifallah (ney). Ce sont les six musiciens qui ont participé au projet pilote tout début 2015. Il s’agissait à l’époque uniquement d’ateliers pour enfants et d’un concert.

Depuis Achref a du quitter Lyra car il avait d’autres impératifs professionnels et il a été remplacé par Aziz Ouertani, également joueur de oud tunisien.

Pouvez-vous nous parler de l’illustration de couverture. Comment a-t-elle pris vie ?

Comme expliqué précédemment, c’est la rencontre avec Izou, l’illustratrice, qui a mené à l’idée du livre-CD. Son style m’émouvait, tout en couleurs et en finesse, plein de petits détails et avec des personnages d’une grande douceur. Tout comme pour Bérénice, c’était une évidence. Comme pour tout le reste de l’équipe (les musiciens mais aussi l’ingénieur son et le réalisateur), je lui ai fait entièrement confiance et je lui ai donné carte blanche. Nous avons découpé ensemble le texte, elle m’a envoyé au fur et à mesure le chemin de fer et les croquis pour être sûre que nous étions sur la même longueur d’ondes, ce qui était le cas.

L’aventure de Lyra ressemble un peu à celle d’Arwenn puisque toute l’équipe est allée dans chacun des trois pays et a rencontré 1 300 enfants pour les sensibiliser au dialogue entre les cultures et leur transmettre le patrimoine musical de chacun. Je leur ai raconté à chaque fois l’histoire d’Arwenn, mise en musique en direct par les membres du groupe (comme dans le livre-CD) et Izou leur montrait les planches originales du livre et ses croquis.

Sa présence dans les pays avec nous était fondamentale à mes yeux. Elle a ainsi pu s’inspirer de ce qu’elle voyait sur place, de l’atmosphère, de nos expériences et rencontres mais aussi de la musique du groupe pour créer les illustrations. La richesse de son travail tient en partie de l’aventure humaine qui a mené à ces créations.

Pour la couverture, l’enjeu était de taille. Comment résumer en une image cette aventure humaine ? Après plusieurs essais dont nous n’étions pas totalement convaincues (malgré leur beauté), cette couverture est finalement née de nos idées à tous. Chaque membre de l’équipe a donné des idées et des pistes et Izou a imaginé la couverture suite à ces échanges.

Une construction forte de ses origines diverses, telle une tour de Babel, à la fois solide et suffisamment légère pour voguer au fil de l’eau, portée également par les trois voiles représentant chacune un des pays. La présence des musiciens et d’Arwenn sur la couverture était aussi importante, rappelant l’aspect humain du projet.

Qu’aimeriez-vous qu’un jeune audiolecteur retienne de ce voyage ?

Que la diversité devrait être une source de curiosité et non de méfiance.
Qu’en s’écoutant réellement les uns les autres, nous pouvons construire de belles choses ensemble.

 

fabuleux-voyage-arwenn

Crédits photos : © Editions des Braques

Article précédent

Direction la Mongolie avec Zoé et Gabin

Article suivant

Une belle brochette de bananes !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips