Roman d’aventure : « La lumière des profondeurs »


La lumière des profondeurs de Frances Hardinge - Gallimard Jeunesse

Pour cet été si chaud, je vous propose une lecture rafraîchissante : « La lumière des profondeurs » de Frances Hardinge. Il s’agit d’un roman d’aventure vous menant au plus profond des océans. Laissez-vous tenter par ce roman fantastique !

Présentation du roman par Gallimard Jeunesse

«On raconte que les eaux de l’archipel des Myriades étaient jadis la demeure des dieux. C’est la pure vérité.»
Depuis leur enfance à l’orphelinat, Hark et Jerk se serrent les coudes et vivotent de petites arnaques tout en rêvant des trésors que recelle l’Abysse. Mais un royaume hanté de cauchemars s’étend sous la mer proprement dite et il n’est pas toujours bon que les vestiges du pasé remontent à la surface. Les deux amis vont l’apprendre à leurs dépens… et à ceux de l’humanité tout entière.

La lumière des profondeurs de Frances Hardinge - Gallimard Jeunesse

Mon avis sur « La lumière des profondeurs »

Hark et Jerk sont unis par leurs parcours de vie. Ils ont grandi ensemble dans un orphelinat peu soucieux des enfants, et vivent de petits larcins en grandissant ensemble. Unis pour la vie ? La chose n’est pas si sûre ! Jerk domine passablement Hark et le contraint à des missions auquel Hark n’a aucune envie d’être mêlé. Mais par loyauté (ou par peur de se retrouver seul ?), il assiste Jerk dans toutes ses expéditions illicites. Voilà qu’une nuit, le plan tourne mal et Hark est fait prisonnier. Il est acheté par une femme scientifique et doit vivre dans le Sanctuaire abritant les derniers moines ayant côtoyé les dieux de la mer. Sa mission ? Découvrir les secrets et connaissances de chacun sur les dieux marins… et contribuer, malgré lui, aux expérimentations de la scientifique. Si son quotidien est pénible, il le devient encore plus quand Jerk réapparait dans la vie !

Dans cet Archipel des Myriades, les Dieux imposaient leurs volontés jusqu’à se qu’ils disparaissent à force de s’entredéchirer. Depuis, les habitants des îles inventent et construisent de drôles de submersibles pour explorer les fonds marins à la recherche de restes des dieux. Leur motivation ? Faire fortune évidemment pour les brigands et marchands d’épaves… mais pour les scientifiques, ces reliques pourraient bien changer la face de l’humanité.

En débutant la lecture, votre junior va avoir la sensation de se lancer dans une aventure extraordinaire à la Jules Verne. Un monde fantastique l’attend sous la mer, avec ses mystères, ses secrets et ses dieux qu’il ne faut pas réveiller. Puis, le récit prend une tournure plus philosophique. Quel monde voulons-nous ? Quelle place accorder à la transmission et à la mémoire ?

La lumière des profondeurs de Frances Hardinge - Gallimard Jeunesse

L’univers complètement original et fantastique m’a conquise. Et si Hark m’a semblé vraiment trop sous l’emprise de son ami, j’ai apprécié la relation qu’il a noué avec l’un des prêtres. Il est ici question de transmission, de confiance. Et comment ne pas parler de la jeune Selphine, pirate sourde, qui va s’avérer une alliée précieuse pour Hark ? Elle est plus qu’attachante.

Pour conclure, une citation tirée du roman qui me touche particulièrement :

« Partout, il recueillerait des histoires et les sauverait avant qu’elles ne se soient effacées des mémoires. A travers les histoires, on peut garder les gens en vie à jamais ».

Cette exploration dans les abysses est aussi étonnante que captivante !
Et si tout cela existait dans nos océans ?

Sandrine Damie

La lumière des profondeurs (titre original : Deeplight)
De Frances Hardinge – traduction française Philippe Giraudon
Gallimard Jeunesse
Dès 13 ans

19,90 euros
495 pages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.