ActuAfriqueLecteur ado

Kenya : « Le lion » de Joseph Kessel

« Le lion », c’est l’histoire d’un amour fou entre une petite fille et un lionceau devenu le Roi de la réserve d’Amboseli dont son père est responsable. Une relation touchante, véritable hommage à la nature.

« Le lion » de Joseph Kessel a 60 ans en 2018, et il n’a pas pris une ride ! Cette histoire est une double initiation :

  • la découverte de la nature sauvage et de ses règles, par un visiteur de passage au Kenya ;
  • un parcours d’apprentissage pour une petite fille qui va vivre des moments intenses et marquants pour son avenir.

C’est un visiteur anonyme qui raconte l’histoire… ce pourrait être vous, lecteur, de passage au Kenya dans un parc naturel. Avec ce choix, Joseph Kessel prend le partie du voyeur, qui assiste, relate mais au final n’a pas d’emprise sur ce qui se joue.

roman-lion-kesselLe visiteur fait rapidement la connaissance de Patricia, 10 ans, fille de John et Sybil Bullit : lui est l’administrateur du parc (et ancien chasseur de renom) tandis qu’elle passe ses journées à s’inquiéter pour sa fille. Et Sybil a de quoi s’inquiéter : Patricia a pour ami King, un lion qu’ils ont recueilli bébé et qu’ils ont ensuite remis en liberté dans la réserve kenyane.

Mais Patricia est un être à part. Elle fait partie de cette nature sauvage qui l’entoure, elle fait « un » avec les animaux, les comprend et sait leur parler. Elle a ce don incroyable de vivre une relation intense avec les animaux, et avec King en particulier. Si la petite semble complètement libre de ses mouvements, elle le fait sous la surveillance de Kihoro, chauffeur de son père qui veille constamment sur elle.

Le lecteur entre dans cet univers colonial où les relations entre « Blancs » et « Noirs » sont très codifiés, où le maître des lieux se vit comme supérieur à tous les autres. C’est un tableau assez réaliste que dépeint Joseph Kessel, sans concession.

Extrait :

« Le Lion fit glisser son mufle de mon côté. Ses yeux allèrent une fois, deux fois, trois fois à mes mains, à mes épaules, à mon visage.Il m’étudiait. Alors, avec une stupeur émerveillée, où, instant par instant, se dissipait ma crainte, je vis dans le regard que le grand lion du Kilimandjaro tenait fixé sur moi, je vis passer des expressions qui m’étaient lisibles, qui appartenaient à mon espèce, que je pouvaient nommer une à une: la curiosité, la bonhomie, la bienveillance, la générosité du puissant. »

L’arrivée des Masaï…

Alors que le lecteur commence à se familiariser avec le rythme des journées de Patricia au sein de la réserve, voilà que les Masaï entrent en scène. Une tribu s’installe sur les terres surveillées par John Bullit, et l’un des jeunes moranes va tomber sous le charme de la jeune Patricia. Pour avoir le droit de la demander en épouse, il doit d’abord avoir accompli le rituel le faisant devenir adulte : affronter un lion.

Et ce jour cruel arrive : Oriounga défit King et lors de leur corps à corps, John Bullit doit intervenir. Son devoir veut qu’il sauve la vie de l’homme et non de l’animal, quoi qu’il lui en coûte. Sa balle atteint King. Il meurt. Patricia est anéantie.

Et là le lecteur saisit l’horreur de la situation. Patricia, ne comprend qu’une fois le drame arrivé, que la vie n’est pas un immense jeu comme elle le pensait jusqu’à présent.

Bouleversée, meurtrie, blessée au plus profond d’elle-même, elle vit la mort de King comme une trahison de la part de son père. Et elle prend une décision incroyable : quitter du jour au lendemain ce monde dans lequel elle vivait en osmose, pour goûter à la vie paisible d’un pensionnat.

Le narrateur, impuissant face à cette décision, retourne aussi à son quotidien conventionnel avec en mémoire cette incroyable parenthèse paradisiaque dont seule Patricia avait le secret.

Quel destin cruel… mais quel beau tableau de la faune kényane avec pour décor le Kilimandjaro ! Joseph Kessel s’inspirait de ses nombreux voyages pour écrire… autant vous dire qu’il a du être subjugué par les paysages et les animaux de la savane africaine !

Sandrine Damie
Le Lion
De Joseph Kessel
Illustrateur de couverture : François Roca
Folio Junior
ISBN : 9782075099899
5,90 euros

Article précédent

Un #SilentSunday géométrique

Article suivant

Normandie : Théo contre le squale

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips