Japon : fleurs de dragon


Fleurs de dragon de Jérôme Noirez

Le Japon du XVe siècle a été marqué par des guerres de clans. C’est dans cette ambiance chaotique que le Shogun envoie l’un de ses enquêteurs à travers le Japon pour démasquer le meurtrier de samouraïs.

Fleurs de dragon de Jérôme Noiriez« Fleurs de dragon » est un roman policier de Jérôme Noirez (Gulf Stream éditeur) pour les ados… et leurs parents ! Alors que le Japon se déchire de toute part, Ryôsaku, enquêteur au service du Shogun, reste fidèle à son maître et à ses valeurs de justice.

Convoqué par le Shogun fortement affaibli, il se voit confier une mission des plus risquées : découvrir qui tue des samouraïs à travers le pays en leur glissant un extrait du Sûtra du Lotus dans la bouche (le Sûtra est l’un des textes majeurs du bouddhisme).

Refusant de porter le sabre (on en apprendra les raisons au cours du récit),  Ryôsaku part en compagnie de Kaoru, Keiji et Sôzô, trois adolescents de riches familles japonaises qui maîtrisent l’art du sabre, mais qui ont un passé trouble. Faisant fi des préjugés sur ces jeunes garçons, Ryôsaku va les guider sur le chemin de la maturité et du sens de l’honneur, avec une méthode bien singulière : il use – sans abuser – de son « marteau de sagesse » sur les esprits récalcitrants (et surtout sur leurs têtes… sans oublier la sienne de temps en temps !).

En route, les péripéties, les rencontres troubles ou déterminantes, les guerres de clans ne manquent pas. L’enquête progresse, le surnaturel s’effaçant peu à peu au profit de la vérité. Les kamis, esprits maléfiques vont laisser place à un combat final où les assaillants se révéleront être des guerriers redoutables et non des puissances maléfiques.

Au fil des pages, on s’attache à chacun des personnages, on a peur pour eux lors des affrontements et dans le dernier tiers du roman, quand nos quatre compagnons s’installent dans la maison du terrible seigneur Katsunan, une tonalité joyeuse fait son apparition : vous n’oublierez pas de sitôt les trois soeurs Ninja !

Comme toujours, je vous laisse découvrir le dénouement de ce roman, nous éclairant sur une période trouble du Japon tout en nous offrant une intrigue bien ficelée.

Et si, comme moi, vous avez envie de poursuivre l’aventure avec nos sympathiques héros japonais, plongez-vous dans « Le Shôgun de l’Ombre » de Jérôme Noirez. Ryôsaku et ses apprentis samouraïs repartent pour une enquête au coeur de Kyôto.

Sandrine Damie

1 thought on “Japon : fleurs de dragon”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.