EuropeLecteur ado

Les îles Scilly au coeur d’un roman

Partant d’un fait réel, Michael Morpurgo offre l’histoire incroyable d’une jeune rescapée d’un naufrage au coeur de la Première guerre mondiale. Partie de New-York, la voilà sur une île anglaise à la pointe sud-ouest des Cornouailles.

mystere-lucy-lostMichael Morpurgo est un grand conteur ! Se plonger dans l’une de ses histoires, c’est voyager dans le temps et à travers le monde, en suivant l’aventure extraordinaire d’un personnage singulier. Dans « Le mystère de Lucy Lost » Michael Morpurgo part d’un fait historique réel pour tisser ensuite un récit captivant autour de la Première guerre mondiale, alternant la vie aux Etats-Unis d’une famille aisée, celles des familles de pêcheurs des îles Scilly, et celle de soldats allemands dans leur sous-marin.

Si le naufrage du Lusitania, torpillé par un sous-marin allemand lors de la première guerre mondiale est bien réel, l’interprétation et l’espoir fou d’une rescapée de ce torpillage est pure imagination de l’auteur… et l’on y croit dur comme fer !

Sur une île de l’archipel des Scilly, une jeune fille est retrouvée, mourante, amnésique, et incapable de parler. Le pêcheur et son fils qui la retrouvent miraculeusement la prennent sous leurs ailes grâce aux bons soins et à la ténacité de la mère. Accueillie avec curiosité par les habitants de l’île, elle devient progressivement l’incarnation du Mal qui règne en Europe : on la soupçonne de ne pas parler pour éviter de révéler qu’elle est Allemande.

Même si les îles sont loin du coeur du conflit mondial, Des blessés et des morts sont à compter parmi les habitants. La rancoeur et la haine se déchaînent alors contre cette jeune fille convalescente et la famille qui l’accueille.

C’est avec justesse que l’auteur aborde la montée de cette intolérance, les doutes de chacun, mais aussi toujours l’espoir de l’entraide et de la bonté. Il dresse ici des portraits touchants d’îliens et de combattants, tout en nuances.

Lucy Lost est perdue dans une nimbe de nuages que forment ses pensées et sa mémoire. Il lui faudra des semaines pour sortir de cette léthargie, faire de nouveau confiance, et retrouver le chemin de son histoire. Le jeune Alfie, sa mère, son père et l’oncle Billy (jugé comme fou par tous les îliens) aideront la jeune fille avec générosité, lui laissant le temps nécessaire à sa reconstruction.

Le récit est émouvant, les rebondissements arrivent à point nommé, et l’on rêve que chaque réfugié puisse croiser sur sa route une famille aussi bienveillante que celle des Wheatcroft.

Sandrine Damie

Le mystère de Lucy Lost
De Michael Morpurgo
Gallimard Jeunesse – Folio Junior
Dès 9 ans
8,50 euros

Article précédent

Les livres pour enfants autour d'Avignon

Article suivant

Un #SilentSunday raffiné

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips