La terre au coeur du Silent sunday


silent-sunday

« Et si on se faisait un maquillage d’Indien ? ». Une photo, pas un mot, l’heure d’un joyeux Silent sunday a sonné !

Silent Sunday

Étiquettes :

24 thoughts on “La terre au coeur du Silent sunday”

  1. « Voici ma terre, faites-en un œuf
    D’ici riront les mers
    Qui s’embrassent et se confondent
    Et l’arbre aussi. Qui s’enfonce…

    Ici sera Baobab
    Baobab de tous les siècles

    Voici ma terre, voici l’Afrique
    Terre de tous les temps »

    Raoul Djimeli, Vent de tous les sens

    1. Mais comment faites-vous pour nous dénicher chaque semaine un texte poétique qui colle toujours très bien à la photo ? C’est un plaisir renouvelé chaque dimanche de vous lire. Sandrine

    1. J’ai hâte que le printemps s’installe pour reprendre régulièrement les balades en famille. Bon dimanche, Sandrine

    1. Bien vu ! C’est effectivement la terre si rouge et singulière de Roussillon ! Bonne fin de journée, Sandrine

    1. Rien de secret… Il s’agit du sentier des ocres du village de Roussillon, dans le parc naturel du Luberon. Bonne fin de journée, Sandrine

  2. Je ne savais pas que dans le Languedoc Roussillon, il puisse y avoir cette couleur de terre ou de sable. C’est très beau. On dirait du safran 🙂 En plus foncé.
    De quoi s’inspirer peut-être pour de futurs bricolages si c’est possible ? Une bien belle photo très chaude en couleurs.

    1. Roussillon est un très beau village, et ce sentier des ocres juste à côté est un coin d’une grande beauté ! Bonne soirée, Sandrine

  3. nous avons découvert le Luberon pour la première fois cet été … et je suis repartie de là bas avec un gang d’indiens dans la voiture 😀

    1. pareil… les baskets nous ont longtemps rappelés que nous les avions traînées dans ces ocres 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.