EuropePremières lectures

Qui est Joachim, le petit angevin ?

Pauline Casters, illustratrice et auteure évoque la création de « Joachim, le petit angevin » qui devrait séduire votre enfants dès 3/4 ans lors d’une escapade à Angers.

Joachim, le petit angevin de Pauline CastersVous êtes illustratrice jeunesse et avait publié 2 aventures de « Joachim, le petit angevin ». Comment est né ce personnage ?Pourquoi avez-vous choisi d’ancrer vos histoires dans la ville d’Angers ?
Tout est parti de mon petit garçon de 4 ans. Depuis tout petit, il voue une vraie passion pour sa ville d’Angers. Son activité préférée : se balader en centre ville et visiter son château. Son meilleur souvenir : l’inauguration du tramway arc-en-ciel !

Pour partager cette passion, j’ai eu l’idée de créer cette collection sous forme de petits albums carrés. Pour l’occasion, j’ai sorti la plume et les pinceaux, et me voici au texte et aux illustrations.

Mon objectif est de faire connaître et valoriser la région angevine auprès des jeunes lecteurs sur un ton joyeux, avec le vocabulaire imagé des enfants.

Joachim, le petit angevin de Pauline CastersQue racontent les histoires de Joachim ?
Chaque album permet de se promener, et de découvrir ou redécouvrir la ville d’Angers sous une thématique différente et avec une approche ludique.

Dans le premier tome, le petit Joachim part en balade avec ses parents. Au château du Roi René, il se retrouve nez à nez avec le roi René… s’en suit une course au dromadaire au travers des dédales du château.

Dans le second tome, entraîné par son malicieux papy la graine, le petit Joachim part à la chasse au trésor à la poursuite d’un arc en ciel farceur dans les parcs et jardins angevins.

« Joachim, le petit Angevin » s’adresse aux enfants dès 3/4 ans.

Qu’aimez-vous dans le fait d’écrire pour de jeunes lecteurs ?
C’est la première fois que j’écris des albums. C’est un exercice difficile de trouver le mot juste dans un vocabulaire accessible aux enfants. J’ai heureusement pu profiter de l’oreille attentive de mon fils pour tester les textes !

Joachim, le petit angevin de Pauline Casters« Joachim, le petit Angevin » a une histoire singulière dans la mesure où c’est un livre auto-édité grâce à un financement participatif que vous aviez lancé sur Ulule. Pourquoi avez-vous opté pour ce système ?
En fait, ce n’est pas le premier album que j’auto-édite. J’ai donc profité de mon expérience pour ce nouveau projet.

S’agissant d’un album local, cette aventure m’a permis de rencontrer beaucoup de monde. de développer un réseau local pour faire connaître le projet. Dès le début de l’aventure, les retours ont été très positifs, ce qui m’a encouragée à poursuivre dans cette voie. Le financement participatif ne représente qu’une petite partie du financement. C’est surtout un moyen de faire passer l’information, de faire découvrir l’album aux internautes.

La collection a vu le jour grâce à un très fort soutien local. J’ai frappé à la porte de plusieurs collectivités, d’associations… Pour chaque album, ce sont plusieurs dizaine de contacts tant pour le financement, que l’écriture et la promotion. En auto-édition, le financement ne représente qu’une des nombreuses facettes du projet. Outre la création en elle-même, la communication autour du projet, les rencontres avec les libraires, les médiathèques, les lecteurs et les enfants sont primordiales.

Aviez-vous présenté votre album à des maisons d’édition avant ?
Non, sur ce projet, je suis partie dès le début avec l’idée de l’auto-édition. L’essentiel de mon travail est publié chez des éditeurs. Mais pour ce projet, j’avais envie de changer de casquette. C’est très enrichissant de changer sa façon de travailler, de sortir du bureau et quitter quelques temps les crayons et l’ordinateur !

Allez-vous publier un 3e volet des aventures de « Joachim, le petit Angevin » ou souhaitez-vous conter les aventures d’un nouveau personnage dans une autre ville ?
Le troisième tome est dans les tuyaux. Je prévois une sortie d’ici fin 2015 si tout va bien. L’édition est un vrai métier, très prenant. Mais je suis avant tout illustratrice ! Je poursuis avec plaisir cette petite aventure angevine. Mais pour mes autres projets, par exemple dans d’autres villes, je préfère m’appuyer sur l’expérience de vrais éditeurs !

Propos recueillis par Sandrine Damie

A découvrir : le book de Pauline Casters.

Joachim, le petit angevin de Pauline Casters

Joachim, le petit angevin de Pauline Casters

 

Article précédent

Silent Sunday # 16

Article suivant

Bali : ma vie balinaise

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips