Mon cahier d’archéologie


archéologie - amphore

Pour sensibiliser les enfants à l’archéologie, les éditions Fedora proposent un cahier d’archéologie qui guide votre enfant, pas à pas, depuis la localisation d’un site à étudier jusqu’à la lutte du trafic d’antiquités.

mon cahier d'archéologie - éditions fedoraMon cahier d’archéologie a été réédité et relooké par les éditions Fedora fin 2016.  Il s’agit du parfait manuel de sensibilisation à l’archéologie pour les enfants ! A travers des activités simples et plaisantes –  je trace, je dessine, je colorie, j’observe, je compte, je raconte, etc. – l’enfant suit le travail de deux archéologues, Alex et Lisa. Augustin, 8 ans, les guide dans cette découverte ludique.

Etre archéologue, ce n’est pas seulement passer son temps à genoux, le nez dans la terre, pour dénicher un objet enfoui depuis des centaines d’années… C’est aussi faire de la prospection, étudier les bâtiments, comprendre la stratigraphie, étudier les traces sur les objets, situer un vestige dans le temps, vérifier une hypothèse, etc.

A travers les activités proposées, votre enfant plonge dans un univers passionnant. Muni de son cahier d’archéologie, votre enfant aura conscience de la masse de travail (et de passion) qu’il aura fallu à toute une équipe de spécialistes pour qu’il admire des bifaces de la Préhistoire, les peintures pariétales de Lascaux, des amphores grecques… mais aussi les pyramides d’Egypte !

Mon seul bémol : les autocollants proposés au milieu du cahier sont un peu « tristounes » à mon goût.. mais cela n’enlève rien à la qualité de ce livret informatif et ludique !

Je le conseille dès l’entrée à l’école primaire. Ma fille de 9 ans l’a investi dès qu’elle l’a découvert dans mon bureau 😉

Sandrine Damie 

Mon cahier d’archéologie
Editions Fedora
11,50 euros
Pour les 5/8 ans

7 thoughts on “Mon cahier d’archéologie”

  1. En tant qu’animatrice, j’ai utilisé mon cahier d’Archéologie en activités périscolaires auprès d’enfants de 7 à 10 ans. Ils ont adoré surtout les CP. les plus grands CE2, CM1 et CM2 ont crées des histoires autour de l’archéologie en prenant les personnages d’Alex et Lisa. Je conseille vivement aux parents et aux enseignants pour faire aimer et connaître l’Archéologie. C’est Ludique et éducatif.

  2. Mes trois neveux (15 ans, 11 ans et 6 ans) s’arrachent les livres que je leur amène à chaque fois que je leur rends visite. Je suis en train d’étudier le meilleur moyen de gérer l’effet « cahier d’archéologie » car les garçons ont vu une petite vidéo sur Youtube et bien que le coeur de cible soit jeune, les deux plus grands ont décidé « d’aider » leur petit frère, « si jamais tata voulait bien leur offrir le livret, mais on réclame pas, hein ».
    Ce type de cahier est très fédérateur, et il ne faut donc pas s’arrêter à l’âge indiqué. Mes neveux sont déjà fans alors qu’ils n’ont même pas eu le vrai livret entre leurs mains, c’est dire si ce projet est à la hauteur de ses ambitions!

    1. Elodie, Quand vos neveux auront investi le cahier d’archéologie, faites moi part de leurs retours dessus ! A bientôt, Sandrine

  3. Ce Cahier d’archéologie était au Salon du livre de Paris. Je suis content de voir qu’il a atterri dans la valise de Sandrine !

    J’ai envoyé ce guide à mes amis brestois qui ont quatre enfants. Werner, le petit dernier, a tout compris / tout fait, avec l’aide des trois soeurs aînées !

    C’est un dynamique petit curieux. Un archéologue en herbe ? Il pourra se laisser tenter par l’archéologie sous-marine bretonne…

    Papick, grand-père d’adoption, parisien

  4. J’ai beaucoup aimé ce premier cahier d’archéologie et l’ai fait découvrir à ma fille Eva, 9 ans et demi. Passionnée d’histoire, notamment l’ Antiquité, et de mythologie, elle a tout particulièrement apprécié les voyages dans l’espace et dans le temps, ainsi que le glossaire.
    Son pays préféré, c’est l’Egypte. La chatte Bastet est donc son animal de prédilection !
    Elle attend impatiemment la parution du 2nd volume, pour les 8-11 ans.
    Son souhait principal est bien sur d’aller découvrir ces sites à l’occasion de voyages. Après Vienne, l’an passé, plus rococo qu’antique, nous avons donc décidé de continuer par la Crête, ou nous irons cet été, près d’Héraklion; Cnossos est donc au programme !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.