Coups de coeur de l’été… de Cécile Alix


Cécile Alix

Après nous avoir charmés avec L’ours et la lune, Cécile Alix, auteure jeunesse, nous a menés sur les rives marocaines avec Le panier d’osier. J’ai eu envie de connaître ses coups de coeur pour les enfants en ce début août…

Le goût de la vanille" de Bob GrahamQuel livre conseilleriez-vous à un jeune lecteur pour les vacances ?
« Le goût de la vanille ». De Bob Graham. (Didier Jeunesse). Il a été traduit et adapté de l’anglais par Michèle Moreau.

Quelle en est l’histoire ?
Un petit moineau effronté et gourmand se pose en Inde sur un camion qui transporte du riz (parce que le riz, c’est délicieux !)… Porté par sa curiosité, le vent et son élan, l’oiseau voyage ainsi avec le riz sur un bateau qui le mène jusqu’aux Etats-Unis. Là, il fera découvrir le goût de la vanille à une toute petite fille, Eva-Irvine.

Qu’avez-vous aimé dans ce livre ?
C’est un très beau texte, simple, poétique, vivant et harmonieux. Parfois sous forme de vignettes, les illustrations sont pures, délicatement colorées et emplies de détails qui ne les alourdissent pas, un peu comme le sont les dessins d’un carnet de voyage.

On ressent de la joie en partageant les aventures de ce moineau libre et espiègle ! C’est un plaisir pour le petit lecteur de chercher l’oisillon dans l’image ! Comme le souligne l’éditeur, ce texte est « une passerelle entre deux cultures, deux pays ».

J’ai également aimé le sujet rarement traité en littérature jeunesse : le commerce mondial (dans cet album, grâce à l’acheminement du riz de l’Inde aux Etats-Unis.)

Pouvez-vous nous parler de son auteur et/ou son illustrateur ?
Bob Graham est un auteur-illustrateur australien qui vit en Angleterre. Son trait fin et sobre dessine les histoires avec humour et poésie.  Il y a du Sempé dans ses personnages. J’aime aussi son rapport à la couleur du monde. Les teintes sont fraîches et douces, le regard est vif et bienveillant.

Les petites reines de Clémentine Beauvais - éditions SarbacaneEt pour un ado, avez-vous un coup de coeur à glisser dans la valise en lien avec le voyage ou une destination en particulier ?
« Les Petites reines » de Clémentine Beauvais (ed. Sarbacane). L’histoire hilarante (et émouvante) de trois collégiennes élues « boudins d’or, d’argent et de bronze » sur les réseaux sociaux qui décident de s’unir et de voyager de leur petite ville de l’Ain, Bourg-en-Bresse, jusqu’à Paris, à bicyclette, en vendant du… boudin !

Et vous, où aurons-nous peut être la chance de vous croiser cet été ?
J’hésite entre la Poldavie, l’Île Lincoln et la Syldavie… mais peut-être que ce sera la Palombie (j’aime l’Amérique du sud !) ou le Taboulistan (les enfants en rêvent…).

Propos recueillis par Sandrine Damie

A découvrir  : le blog de Cécile Alix 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.