ActuAsieTémoignages

Corée du Sud : le webtoon débarque en France

Entretien avec Didier Borg qui a eu la très bonne idée de développer le concept de webtoon en France. Mais c’est quoi un webtoon au fait ?

Pouvez-vous nous présenter le principe de Webtoon ?
Le webtoon est une forme de bande dessinée conceptualisée par les coréens (du sud) voilà une dizaine d’années. Il s’agit tout simplement d’histoires dessinées pour le net et qui se lisent par défilement d’un bande verticale, comme un blog !

En quoi ces webtoons sont plus qu’une bande dessinée passée au format numérique ?
Parce que c’est de la bande dessinée tout simplement. Que la question du numérique ne se pose pas. C’est une dimension naturelle, on ne demande pas à un auteur de bande dessinée en albums pourquoi elle différente d’un strip en presse ? A chaque support ses contraintes et ses spécificités. Le webtoon, c’est une forme de bande dessinée parmi d’autres.

Comment avez-vous connu ce phénomène coréen ? Qu’est-ce-qui vous a tout de suite plu dans le concept ?
Dès que je suis devenu éditeur je me suis posé la question du numérique. J’ai donc cherché ce qui se passait ailleurs… et un jour on m’a présenté un agent d’auteurs coréen qui m’a présenté le webtoon, je suis resté incrédule, devant une telle diversité, une telle fluidité des récits, je pouvais les comprendre sans lire un mot de coréen, j’étais littéralement hypnotisé !

En 2011, vous avez lancé de façon expérimentale Delitoon, le 1er webtoon francophone et européen. Quels ont été les premiers titres développés ?
J’ai tout d’abord travaillé sur les mêmes titres que ceux que j’éditais au format papier, puis j’ai lancé Lastman  avec la ferme volonté de faire fonctionner ce titre dans tous les formats possibles. Mais il y a eu aussi Québec Land qui a validé le principe d’un projet lancé sans éditeur papier pour le financer et ce fut un énorme succès d’audience au-delà de nos frontières !

Quels sont les profils qui composent l’équipe de Delitoon ?
Nous ne sommes pas encore nombreux, mais il y a une Science Po qui fait du rock, un chef de projet web auteur et un jeune étudiant coréen passionné de webtoon… sans compter toutes celles et ceux qui travaillent avec nous sans être pour autant intégrés dans l’équipe à temps plein.

L’année 2016 est un nouveau tournant pour Delitoon avec un service équivalent à ce que l’on trouve en Corée. Quels publics visez-vous ?
Le public va se dessiner en fonction de nos titres, mais naturellement nous imaginons notre public plutôt jeune entre 18 et 34 ans, urbain, connecté et mobile ! J’espère qu’il sera le plus mixte possible et dans tous les sens du terme.

Pouvez-vous nous présenter votre catalogue ?
Parler de catalogue est un peu prématuré, nous sommes en train de le construire avec nos partenaires coréens, mais nous partons avec une dizaine de titres. Je vais vous parler de ceux qui me font triper 🙂 Il y a The I, un thriller famillial… mais aussi Alive, un webtoon de zombies assez bluffant, réalisé comme un film, ou encore l’hilarant M. tout le monde qui raconte l’histoire d’un trentenaire sûr de lui… peut-être trop !

Comment peut-on avoir accès à Delitoon ?
On achète des forfaits de « crédits » et on les dépense sur les séries qu’on veut tester ou qu’on aime… il y en a pour tous les portefeuilles à partir de 3,99 euros !

Propos recueillis par Sandrine Damie

Article précédent

Concours spécial Nouvel an chinois ! [terminé]

Article suivant

Ils sont forts ces Anglais !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips