GuidesLecteur junior

Ils sont forts… mais qui donc ?

J’aurais bien envie de vous dire « ils sont forts ces Niortais » avec le lancement d’une nouvelle collection pour les enfants faisant découvrir les célébrités de différents pays. Au programme en ce début d’année : Royaume-Uni et Etats-Unis. Entretien avec le dynamique Hugues, à la tête des éditions Bonhomme de chemin (made in Deux-Sèvres).

Ils sont forts ces Anglais / Ils sont forts ces Américains - Bonhomme de cheminVous lancez une nouvelle collection intitulée « Ils sont forts ! ». De quoi s’agit-il ?
Les deux ouvrages invitent les enfants à faire connaissance avec les célébrités anglaises et américaines : écrivains, cinéastes, sportifs, chanteurs ou présidents. Chaque livre présente 30 personnalités.

On côtoie donc les Beatles, Shakespeare, Michael Jordan, Mark Zuckerberg, Andy Warhol, Charlie Chaplin, etc.

Une double page est consacrée à chacune de ces célébrités avec un portrait, des dates clés, des anecdotes, ce qu’il faut retenir d’essentiel. Et, pour s’inscrire dans la continuité de nos autres collections, on y trouve également un petit jeu et des illustrations colorées et amusantes.

On propose même un test à la fin : « quelle célébrité serais-tu » ?

Mais pourquoi (ou en quoi) sont-ils forts ? 😉
Chacune de ces célébrités a laissé une empreinte forte et a fait bouger les cultures, les sociétés.
Pour des raisons très diverses : sa personnalité, sa créativité, ses inventions, ses exploits. Parfois, leur travail, leurs créations ont été révolutionnaires. Ce sont des personnages plutôt hors norme avec, très souvent, un parcours qui ne doit rien au hasard.

Le dénominateur commun c’est le talent mais aussi, très souvent, un sacré tempérament.

Comment est née cette idée autour des personnages célèbres d’un pays ?
 Notre fil rouge, à travers nos éditions, est de familiariser les enfants avec les autres cultures, stimuler leur curiosité et leur donner envie d’aller plus loin. Nous avons pensé que ces célébrités anglaises ou américaines, leurs succès, leurs inventions sont des marqueurs forts de ces cultures. Elles sont également le reflet des pays traités, leur art de vivre, leur vision du monde. Parler d’Ella Fitzgerald ou d’Elvis Presley nous place, par exemple, dans un contexte sociétal particulier.

Et puis, nous trouvions sympathique l’idée de faire découvrir Woody Allen, Hitchcock ou Agatha Christie aux enfants.

A notre manière, que l’on souhaite ludique et accessible, nous voulions transmettre l’héritage culturel de personnages qui sont  pour nous incontournables. Nous aimerions que les enfants se disent : « Ah oui, c’est elle qui a écrit Harry Potter » ; « Ah bon, c’est lui qui a créé Facebook ».

Les 2 premiers titres portent sur l’Angleterre et les Etats-Unis. Les célébrités – tout secteurs confondus – ne manquent pas. Comment avez-vous fait vos sélections ?
La sélection s’est avérée délicate. Surtout pour les Américains. Les acteurs et actrices de renommée mondiale par exemple sont si nombreux. Du coup, le choix peut s’avérer subjectif.

Nous avons en fait voulu, pour capter l’intérêt des enfants, associer les célébrités qui leur parlent et celles qui leur sont sans doute quasi inconnues (comme Judy Garland ou Charlie Chaplin). Mais, effectivement, nous avons déjà envisagé un tome 2 pour les Américains.

Dans la lignée de vos guides de voyage pour enfants, vous misez sur des anecdotes et des jeux pour attiser la curiosité des lecteurs. Avez-vous conscience que vous dépoussiérez complètement les codes des biographies ou guides pour les enfants ?
Nous suivons tout simplement notre leitmotiv : apprendre en s’amusant. Faire en sorte que la découverte, l’apprentissage soient accessibles, simples, drôles, à hauteur d’enfant. Que ce soit d’un point de vue graphique ou rédactionnel. Nous sommes vraiment attachés à cette démarche qui nécessite souvent de se remettre en question.

Combien de temps vous a-t-il fallu entre l’idée de la collection et sa mise en vente ?
C’est un travail d’équipe qui a nécessité quatre mois si l’on prend en compte toutes les étapes.

A quand « Ils sont forts ces Français » ?
C’est dans un coin de la tête. Mais les Espagnols seront sans doute à l’honneur au préalable. Dans un premier temps, nous allons observer l’accueil qui sera réservé à ces deux premiers ouvrages.

Propos recueillis par Sandrine Damie

Extraits – « Ils sont forts ces Américains » (9,90 euros – Editions Bonhomme de chemin) :

Ils sont forts ces Anglais / Ils sont forts ces Américains - Bonhomme de chemin

Ils sont forts ces Anglais / Ils sont forts ces Américains - Bonhomme de chemin

Article précédent

Silent sunday #44

Article suivant

Asie : dessine et peins !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips