AfriquePremières lectures

Afrique : un cadeau mystérieux

Rien de tel qu’un beau conte africain pour évoquer la transmission, la solidarité… et l’exil.

un cadeau mystérieux - Editions CirconflexeSi vous projetez de faire un voyage en Afrique avec votre enfant, cet album va lui permettre de découvrir la sagesse du griot, les animaux de la savane, et la question des enfants qui quittent le continent africain pour subvenir à leurs besoins. A travers cette tendre histoire entre un père et son fils, votre enfant aura en filigrane un avant goût du continent africain.

« Un cadeau mystérieux » est un album qui évoque avec douceur la fin de vie d’un homme, et le départ de son fils pour un « monde meilleur ». Laury Blovoet, pour les mots et Magali Attiogbé, pour les illustrations forment un duo parfait aux éditions Circonflexe.

Un vieil homme est sous l’arbre à palabre. Il est quelque part en Afrique, peu importe où en fait. Griot de son village, il raconte inlassablement au son de sa kora les histoires de ses ancêtres.

Extrait  :

« A l’ombre de l’arbre à palabre, Papa Dialy est fatigué.
Beaucoup plus fatigué que l’arbre centenaire.
Mes mains sont plus tordues que tes branches, mon vieil ami. L’heure n’est-elle pas venue pour moi de faire un ultime cadeau à Lamine, mon fils bien-aimé, avant que j’aille retrouver mes ancêtres ? »

Mais voilà Lamine est parti loin pour prendre un bateau. Comment papa Dialy va-t-il faire pour lui offrir son présent avant que son fils ne prenne le large ?

Dans la savane, papa Dialy a un ami : le lion qui prend en charge le mystérieux cadeau. Et ce lion a des amis hippopotames qui prennent le relais, etc. Et c’est ainsi qu’une chaîne de solidarité se crée pour que le dernier voeu du griot soit exaucé.

Mais le bateau sera-t-il encore à quai ? Et que contient le fameux paquet ?

Les dessins à l’encre de Magali Attiogbé donnent une impression intemporelle et universelle au récit. L’unité de couleurs et de motifs géométriques des pelages des animaux fait écho à leur union pour mener une mission qui leur tient à coeur. La maxime des mousquetaires « un pour tous, tous pour un », leur va bien !

Le texte court et poétique de Laury Blovoet nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne.

Une belle réussite !

Sandrine Damie

Article précédent

"Le Secret de Long", en quête d'un éditeur

Article suivant

Des souhaits pour 2015 ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips