ActuEuropeLecteur junior

Royaume-Uni : Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse

Julien Bisson, ‎rédacteur en chef au magazine LIRE, nous dévoile les dessous du Hors-série de LIRE consacré à Roald Dahl.

Comment est née l’idée d’un hors-série sur le centenaire de la naissance de Roald Dahl ?

Depuis l’enfance, j’aime et j’admire Roald Dahl. Je peux même avouer avoir quasiment appris à lire avec lui, dévorant ses contes pour les plus jeunes, avant de découvrir ses récits autobiographiques, et même ses nouvelles pour adultes. J’avais donc depuis plusieurs années envie de partager à la fois cette passion littéraire, mais aussi explorer le destin fascinant d’un écrivain qui aura connu mille vies, entre ombres et lumière. Le centenaire de sa naissance offrait la meilleure des opportunités pour que LIRE offre enfin au maître de la littérature jeunesse une reconnaissance méritée.

Que peut-on retrouver dans ce hors-série ?

Beaucoup de choses ! Une présentation quasi-exhaustive de l’oeuvre de Dahl avant tout, présentée et commentée par de prestigieux écrivains (Daniel Pennac, Anna Gavalda, Véronique Ovaldé, Timothée de Fombelle, Susie Morgenstern, Joann Sfar et bien d’autres…). Mais aussi une exploration de la vie de l’auteur qui a pu donner naissance à de telles pépites : portrait biographique, reportages sur ses terres, en Angleterre, entretien avec sa veuve, Felicity Dahl, et son illustrateur fétiche, Quentin Blake, retour sur son passé méconnu d’espion, etc. Vous trouverez aussi des chapitres inédits de son autobiographie « Moi, Boy », un entretien jamais lu en France avec Dahl où il dévoile ses secrets d’écriture, ainsi que le récit de son tout premier conte, encore inédit en France : « Les Gremlins ». Et bien d ‘autres surprises encore : quiz, bibliothèque idéale, recettes de cuisine, suite inédite de « Charlie et la chocolaterie », etc.

Vous avez choisi d’intituler ce hors-série « Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse ». En quoi vous semble-t-il être un auteur d’exception ? Qu’a-t-il… que les autres n’ont pas ? 😉

Roald Dahl reste le géant de la littérature jeunesse car il a su donner au genre ses lettres de noblesse. Il fut l’un des premiers à écrire des livres pour les enfants sans jamais les prendre de haut, en leur offrant des armes pour se situer et se défendre dans un monde d’adultes : l’humour, bien sûr, mais aussi l’imaginaire, l’évasion et le plaisir de lire. Ses proches disaient de lui qu’il était capable comme aucun autre adulte de se mettre dans la peau d’un enfant de huit ans, de rire aux mêmes blagues, de frissonner aux mêmes pensées. C’est peut-être là le secret de son génie.

A la rédaction de Lire, qu’aimez-vous particulièrement dans les romans de cet auteur ?

La liste de leurs qualités serait longue et fastidieuse : la drôlerie, l’inventivité, la cruauté, la beauté de la langue aussi… Mais surtout, nous aimons sa capacité à offrir un secours aux enfants. A leur dire qu’il y a une voie vers le bonheur, que ce soit via les livres, les rêves, un voyage insensé dans une grosse pêche ou dans un grand ascenseur de verre. « Les plus grands secrets se trouvent toujours aux endroits les plus inattendus. Ceux qui ne croient pas à la magie ne les connaîtront jamais ».

Dans le dictionnaire des mots de Roald Dahl, quel est votre préféré ? Et pourquoi ?

Délexquisavouricieux. Il faudrait que, dans la vie, davantage de choses soient délexquisavouricieuses.

Vous êtes parti au Royaume-Uni sur les traces de Roald Dahl et avez fait la rencontre de sa veuve, et du génial Quentin Blake qui a illustré ses romans. Quels souvenirs gardez-vous de ces rencontres ?

Je mesure ma chance d’avoir pu rencontrer ces deux personnes admirables. Felicity s’est montrée charmante, disponible et très émouvante. Il n’est pas difficile de reconnaître l’amour qu’elle garde, encore aujourd’hui, pour son cher Roald, et son désir de continuer à défendre son oeuvre. Quant à Sir Quentin Blake, j’ai eu le bonheur de passer plusieurs heures avec lui, dans son atelier londonien. C’est un homme admirable, tout à la fois génial et modeste, sans qui les livres de Roald Dahl n’auraient peut-être pas la même magie. Car magie il y a, quant on voit apparaître, sous sa plume, l’esquisse d’un Bon gros géant en quelques minutes.

Quel(s) auteur(e)s seraient pour vous les dignes successeurs de Roald Dahl ?

Il est difficile de succéder à Dahl. Il a tant marqué le genre de la littérature jeunesse que la plupart des auteurs se sentent petits à côté de ce géant. Nous revenons, dans ce hors-série, sur le succès de David Walliams, peut-être son plus fidèle héritier. Mais proposons aussi une bibliothèque réunissant une pléiade d’auteur « dahlesques », anglais ou français, qui prolongent aujourd’hui l’enchantement d’alors.

Et si vous deviez choisir un seul des romans de Roald Dahl à emporter sur une île déserte, quel serait-il ?

C’est une question très difficile ! Il faudrait pouvoir partir avec une édition intégrale de ses contes ! Mais s’il ne fallait en choisir qu’un, je crois que j’hésiterais entre « Le Bon gros géant », si poétique et touchant, et « Sacrées sorcières », chef d’oeuvre d’humour horrifique, et dont le dénouement continue de m’émouvoir au plus haut point.

 

https://www.instagram.com/p/BGzY6SbKJaW

A découvrir :  la page FB du magazine LIRE.

Pour aller plus loin :
A la rencontre de Roald Dahl

Roald Dahl, le meilleur ambassadeur Famille pour la Grande-bretagne

Le Bon Gros Géant avec VisitBritain

Article précédent

Retro pour ce Silent sunday

Article suivant

A la rencontre de Roald Dahl...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips