ActuAsieLecteur ado

Japon : La petite fleur d’Hiroshima

A travers la fiction « La petite fleur d’Hiroshima », votre enfant va découvrir les 10 jours qui ont précédé le bombardement de la ville d’Hiroshima au Japon en août 1945.

Au matin du 6 août 1945, un bombardier américain survole le Japon avec dans sa soute l’arme la plus meurtrière jamais fabriquée. 8h15, la bombe A est larguée. En une fraction de seconde, Hiroshima est pulvérisée. Mais comment était la vie sur place et aux Etats-Unis avant le chaos ? C’est ce que propose de vous raconter Catherine Cuenca, l’autrice de ce roman bouleversant.

Que raconte « La petite fleur d’Hiroshima » ?

Akira a 13 ans et son frère est engagé dans l’armée américaine en tant que pilote. Il est parqué dans un camp américain en Arizona depuis quelques mois alors qu’il vivait en famille une douce vie en Californie, loin de son Japon natal.

Au Japon, c’est Hanako qui correspond par écrit avec son frère, pilote dans l’armée japonaise.

la petite fleur d'Hiroshima de Catherine Cuenca

Le roman est une succession de lettres que les fratries s’envoient narrant ce qu’ils vivent en ce mois de juillet 1945. Le parallèle entre ces 2 échanges épistolaires donne toute la force à ce court roman. Il permet de mettre en perspective chaque point de vue. Même s’il s’agit d’une fiction, les faits principaux sont justes.

Le roman est aussi intéressant car il donne à s’interroger : il propose un dernier chapitre « bis » et un épilogue « bis » sur le principe d’un jour J vécu différemment : et si les hommes avaient agi autrement, quelle aurait été l’histoire ? C’est le principe d’une uchronie (histoire qui débute sur un fait réel mais qui propose une fin imaginée).

En offrant ce livre à votre junior/ado, il faut bien lui préciser cette subtilité qui fait la saveur de la Collection « 10 jours pour changer le monde« . Sans cela, le lecteur pourrait être déstabilisé par le changement de fin !

A noter : un glossaire et une chronologie donnent l’occasion de mieux saisir le contexte historique.

Quatrième de couverture

« Juillet 1945. Les États-Unis sont en guerre contre le Japon. Aux États-Unis, les Américains d’origine japonaise ont tous été arrêtés et internés dans des camps. Parqué dans un de ceux-ci, Akira écrit à son frère Kei qui a évité l’internement en s’engageant dans l’armée américaine. Au Japon, à Hiroshima, Hanako correspond elle aussi avec son frère, Harada, pilote dans l’armée japonaise. La rumeur court que l’armée américaine teste une nouvelle bombe, d’une force effroyable. Et si cette rumeur était fondée ? À travers leurs lettres, on suit les dix jours qui ont précédé le bombardement de la ville d’Hiroshima. Dix jours d’angoisse et de suspense. Et au matin du 6 août 1945, un bombardier américain, le B-29 Enola Gay, s’approche d’Hiroshima… »

Je recommande ce roman basé sur un fait historique majeur dès 10 ans.

Sandrine Damie

La petite fleur d’Hiroshima
De Catherine Cuenca
Oskar Editeur
10,95 euros

Article précédent

Grande-Bretagne : Brexit Romance

Article suivant

Rome : Julia, fille de César

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips