Inde : la dynastie des Gupta


Inde : Vâta-Java

Avec  » Vâta-Java, cheval sacré de l’Inde », faites découvrir l’Inde du Ve siècle à votre enfant, avec ses castes, rituels et croyances hindouistes.

"Vâta-Java, cheval sacré de l'Inde" de Florence Lamy « Vâta-Java, cheval sacré de l’Inde » est un roman de Florence Lamy édité dans la collection « Histoire et société » chez Oskar Editions. Si le cadre historique et le quotidien retracé dans l’histoire sont bien fidèles à l’Inde du Ve siècle, Vâta-Java est une fiction.

Et si votre destin dépendait d’une partie de dés ? Tout au long de ce récit de vie, le jeune Adi va s’interroger sur ce qui a fait qu’il est devenu le fils adoptif de l’homme le plus puissant de l’Inde après une simple partie de dés entre son père et le mahârâja.

Adi a 15 ans quand il doit quitter sa famille pour vivre au service du mahârâja au sein du palais de Pâtaliputra. Devenu fils adoptif du mahârâja, il est affecté aux écuries pour s’occuper des étalons les plus prestigieux du royaume. Très vite, il se distingue par son don et sa patience auprès des chevaux, et se voit confier l’étalon blanc le plus important dans les mois à venir : Vâta-Java a été désigné cheval sacré de l’Inde par le mahârâja… ce qui signifie qu’un an après cette nomination prestigieuse, il sera sacrifié pour la prospérité du royaume !

Entre les regrets de sa vie passée, la découverte de la vie du palais, son goût pour le soin des chevaux, son amour naissant pour la princesse Malati, Adi poursuit son chemin, toujours avec courage et dévouement.

La mission d’accompagner et de veiller sur Vâta-Java, le cheval avec qui il a tissé des liens privilégiés dans les écuries royales, le réjouit mais l’attriste au plus haut point. Adî sait que les jours ensemble sont comptés :

Extrait : « L’ordre naturel des choses règle nos vies, il ne peut en être autrement, Adi. Ton maître a passé des années à te l’apprendre. Comment la colère peut-elle te faire oublier si vite ? Ecoute-moi bien : si tu veux améliorer ton karma, tu dois te soumettre à cette épreuve. Bien sûr, tu seras séparé de Vâta-Java, tu ne le verras plus sur terre, mais il sera toujours dans ton coeur, crois-moi ».

L’itinérance d’un an de Vâta-Java sera semée d’embûches mais aidera Adi à devenir un homme respecté.

En se plongeant dans cette épopée indienne, le jeune lecteur découvrira les codes à respecter, les rites à réaliser, la croyance hindouiste, etc. Le récit est dense, les rituels ou pensées hindouistes parfois complexes… mais le lecteur d’une dizaine d’années aura plaisir à appréhender cette Inde d’un autre temps.

En fin de roman, quelques pages historiques donnent l’occasion au lecteur d’approfondir et de synthétiser ses connaissances sur l’Inde du Ve siècle.

J’en recommande la lecture dès l’entrée au collège.

Sandrine Damie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.