Amérique du Nord et du SudLecteur ado

Floride : dans la gueule de l’alligator

Un ancien gouverneur loufoque, des pêcheurs pas si tranquilles que cela, un pic à bec ivoire, un alligator et un cochon sauvage vont plus que bouleverser la vie d’une famille américaine quand la jeune fille de la famille décide de se faire la malle !

Dans la gueule de l'alligator - Carl Hiassen - Editions Thierry Magnier« Dans la gueule de l’alligator » de Carl Hiaasen (éditions Thierry Magnier) est un polar déjanté pour ados. Envie d’indépendance, quête de l’amour, rencontre sur internet, séquestration, road-trip… tout cela au cœur de la Floride.

Richard et sa cousine Malley sont inséparables… jusqu’au jour où l’insouciante Malley décide de tout quitter pour vivre le grand amour avec un inconnu rencontré sur le web. L’amourette en ligne se transforme hélas en un enlèvement… Richard va tout faire (mais vraiment tout !) pour la retrouver au prix de prises de risque incroyables et de rencontres improbables.

Un roman écolo-déjanté !

Quelle galerie de portraits ! Tout commence dans une vision « carte postale » de la Floride, celle où des jeunes vivent paisiblement près de la mer et se préoccupent de la ponte des tortues sur les plages. La jolie vision s’effrite rapidement laissant apparaître des personnes tous plus dérangés les uns que les autres.

Instantanément, le lecteur tombe sous le charme de Skink, le vieux gouverneur complètement siphonné qui défend les tortues marines en se camouflant sous le sable pour démasquer les voleurs d’œufs la nuit venue ! C’est d’ailleurs dans une telle posture que le jeune Richard fait sa connaissance le jour de la disparition de sa cousine, Malley.

Skink, cet écologiste d’un genre nouveau, va accompagner et guider Richard dans la recherche de sa cousine à travers la Floride. Si les policiers semblent rapidement à court de pistes à suivre ou de suppositions, ce n’est pas le cas du duo infernal qui vient de se former.

Si les pragmatiques ne croiront pas plausible une telle épopée, les doux rêveurs comme moi dévoreront l’histoire sans vouloir faire de pause ! L’auteur nous entraîne au pas de course à travers la Floride pour nous mener dans la baie de Choctawhatchee où tout va se jouer. Vous ne connaissez pas ce coin de Floride ? Un fleuve où les alligators ne manquent pas, voyons 😉

Plus de 350 pages que l’on dévore à la vitesse d’un alligator affamé… avec l’envie de recroiser Skink dans un prochain roman ou sur une plage en Floride !

Sandrine Damie

« Dans la gueule de l’alligator »
de Carl Hiaasen
Editions Thierry Magnier

16,90 euros

Extrait :

Dans la gueule de l'alligator - Carl Hiassen - Editions Thierry Magnier

Article précédent

La citadelle de glace

Article suivant

Etre un enfant soldat en Afrique...

3 Commentaires

  1. Trovato
    19 janvier 2016 at 11:25 — Répondre

    Tu as vraiment donné l’envie, à l’ado attardé que je suis, de le lire. J’ai eu la chance d’emmener mes ados en Floride, on a adoré.

    • 19 janvier 2016 at 12:16 — Répondre

      tu vas voir, il est extra ! c’est farfelu et intriguant comme j’aime les romans 🙂 Bises Sandrine

  2. Stéphanie
    22 janvier 2016 at 12:28 — Répondre

    Ta chronique fait mouche ! C’est drôle, captivant et mené tambour battant… Cette histoire décalée fonctionnerait adaptée pour le petit ou le grand écran. Polar écolo dans l’air du temps… La Floride et son bayou, encore un voyage à réaliser dans le prochaines années

Laisser un commentaire

Sandrine

Sandrine

Glisser un livre dans ma valise, c’est avoir toujours un compagnon de route pour me guider, me distraire, m’informer, satisfaire ma curiosité… De cette envie d’avoir des guides de voyage et des romans liés à mes destinations de vacances/de voyages/de courtes escapades, en découle l’idée de partager avec mes enfants, cette découverte des Autres : autres paysages, autres cultures, autres modes de vie, autres climats, autres animaux, etc.
J’espère que mes chroniques vous donneront quelques envies de lectures pour vos enfants… et susciteront des échanges entre nous, pour discuter, commenter et ouvrir nos horizons de lecture. Et pour découvrir mes voyages, c'est sur mon 2e blog One Two Trips