BD : la petite voleuse de la Tour Eiffel


BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel

« La petite voleuse de la Tour Eiffel » est une BD qui, sous couvert d’une fiction, évoque « l’affaire des fiches » qui a failli faire tomber la IIIe République française en 1904.

Comme Robin des Bois, Juliette se camoufle sous des déguisements improbables pour détrousser de riches passants au pied de la Tour Eiffel. Mais quand, par hasard, elle dérobe une mallette destinée au Grand Orient de France avec des documents confidentiels sur l’Armée, là voilà dépassée par les événements !

BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel

L’intrigue se tisse ici comme un puzzle. Jack Manini et Hervé Richez se sont inspirés d’une véritable histoire pour cette BD. En novembre 1904 « l’affaire des fiches » éclate à Paris : on découvre que 18 000 officiers de l’Armée française sont fichés ! Chaque fiche fait état de son appartenance politique. Les promotions des officiers était ainsi subordonnées à leurs opinions politiques et religieuses, consignées sur ces « fiches », sur demande du général André alors ministre de la Guerre. Quand les fiches furent révélées au grand jour, de violentes protestations se firent entendre du côté des conservateurs. Le général André dut démissionner le 15 novembre 1904.

Au coeur de cette intrigue affectant de plein fouet la IIIe République, Juliette, vole mais redistribue aussi, Jules enquête et s’inquiète, une lettre d’un noyé fait l’objet d’une attention singulière, et d’obscures tractations politiques ont lieu dans le plus grand secret…

  • BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel
  • BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel
  • BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel
  • BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel

Ici, chaque détail compte tant dans le récit que dans les vignettes. Vous laisserez-vous emporter par l’aspect politique, l’intrigue policière, ou les enjeux personnels qui émergent au fil des pages ? Le tout est porté par des dessins dont le détail n’a d’égal que la poésie qui s’en dégage. Le style rétro, les personnages attachants, une intrigue bien ficelée… Tous les ingrédients sont réunis pour que cette aventure au cœur de Paris du début du 20e siècle soit une réussite.

BD sur Paris : La petite voleuse de la Tour Eiffel


Présentation de la BD par la maison d’édition Grand Angle

« Qui aurait cru que de simples vols à la tire déboucheraient sur un complot capable de pulvériser la IIIe République ? Paris, 1904. Une pickpocket experte en déguisements sévit sur le parvis de la tour Eiffel. Elle vole une sacoche au symbole des francs-maçons et un portefeuille contenant une lettre qui annonce un suicide. Touchée par tant de détresse, la petite voleuse décide de sauver ce Jules dont elle ignore qu’il est policier et déjà à ses trousses. Il la traque, elle le cherche…
Quant à la sacoche, un abbé et un député royalistes sont prêts à tout pour récupérer les fiches explosives qu’elle contient ! Et pour cause, elles peuvent déclencher le plus grand scandale d’état que la république n’a jamais connu… »

Une BD qu’il fait bon lire avant de faire un tour à la Tour Eiffel !
Je ne sais pas si le genre « feel good » existe en BD, mais celle-ci pourrait bien en faire partie 🙂

Sandrine Damie

La petite voleuse de la Tour Eiffel
De Jack Manini et Hervé Richez (Scénario) / David Ratte (Dessin)
Grand Angle
15,90 euros

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.